Doit-on tenter les aiguilles ?

C’est vrai qu’avec une endométriose, on a souvent l’habitude des aiguilles. Mais de là à en redemander, il y a un pas… Doit-on le franchir ? On parle souvent des bienfaits de la Médecine traditionnelle chinoise (acupuncture, pharmacopée, massages Tui Na, régime diététique, exercices énergétiques) mais en général, on n’y comprend pas grand-chose.  On se contente de témoignages simplistes comme ça fait du bien. Sans doute parce que, épuisée par la douleur, on se fiche pas mal des détails…

Ici, on parle de libération d’endorphine ; là, on évoque un apaisement des inflammations ; là encore, on vante un regain d’énergie. Et à la fin, tout le monde parle d’un bien-être général voire d’une sensation de chaleur. Tout ça grâce à quelques aiguilles dans le ventre, la région pelvienne ou encore les poignets.

Personnellement, la première fois que j’ai testé l’acupuncture, j’ai eu mal quand on m’a posé les aiguilles. Oui, j’ai eu mal. Et pourtant j’ai une tolérance assez élevée… Ce n’était pas pour mon endométriose, certes. Le but était de dénouer une tension centrale et de libérer une émotion forte (ou quelque chose comme ça). En une seconde, je me suis ainsi retrouvée à pleurer toutes les larmes de mon corps, complètement terrorisée. Vous me direz, du coup, ça a marché. Sans doute. Mais bon, le bien-être et la chaleur…

L’univers des « Stases de sang »

Donc, j’ai décidé d’en savoir un peu plus sur le pourquoi du comment. Pourquoi l’acupuncture est-elle si conseillée pour l’endométriose ? Il faut déjà savoir qu’en médecine chinoise, l’endométriose fait partie des « Stases de sang ». Grâce à un bon dictionnaire, on apprend que stase signifie « arrêt ou ralentissement de la circulation d’un liquide organique ». Ce qui semble assez logique : l’endomètre « malade » s’épaissit selon le cycle menstruel, saigne hors de la cavité utérine et, bloqué, crée des lésions. Une situation qui, effectivement, ne présente pas une excellente circulation du sang. Avec ses aiguilles, l’acupuncteur ou le médecin va donc chercher à activer cette circulation du sang et à défaire les stases. C’est cette harmonie à l’intérieur de l’organisme qui est atteinte lorsque le processus fonctionne (la fameuse sensation de chaleur, donc).

Comme il existe autant d’endométrioses que de patientes, le traitement va varier d’une personne à l’autre. Car selon les organes touchés par des lésions ou des adhérences, les stases ne se situeront pas aux mêmes endroits. C’est pourquoi la première séance est très importante puisque c’est là qu’on évoque les symptômes dominants et les symptômes secondaires associés (c’est aussi là qu’on tire la langue) et donc qu’on établit un traitement personnalisé. L’acupuncture pourra éventuellement être accompagnée d’herbes chinoises, de conseils alimentaires, d’exercices énergétiques ou de massage Tui Na. Le traitement doit aussi suivre le cycle menstruel car, soyons franches, inutile de songer à poser une aiguille au moment des règles…

On parle donc d’un engagement sur le long terme et non pas de séances sporadiques comme on va se faire masser en institut. Personnellement je ne suis pas encore sûre de vouloir nouer une telle relation avec ces petites aiguilles… Et vous ?

2 commentaires sur “Doit-on tenter les aiguilles ?

Ajouter un commentaire

  1. Effectivement il paraît que ça marche vachement bien.. Moi j’ai une spondylarthrite ankylosante et il est conseillé aussi de faire des séances d’acupuncture.. Étant très mal à l’aise avec les aiguilles (je dirai pas phobique car entre le traitement et les prises de sang je ne suis pas épargnée ) je n’ai pas encore tester mais je pense que je ne vais pas y couper.. Tu penses que les massages énergétiques sont aussi efficaces? Car le but est le même. . Faire circuler les énergies. .

    J'aime

    1. Je pense qu’il te faut trouver quelqu’un qui fasse les deux (acupuncture et massage énergétique). Comme ça, vous pouvez établir un programme ensemble qui prendra en compte ta réticence des aiguilles pour y aller petit à petit. Et de toute façon, y’a toujours des solutions alternatives, c’est pas parce que t’es malade que tu dois te forcer…

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site ou un blog sur WordPress.com

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :